Flux RSS

Derrière le silence

Pas d’images, peu de comptes-rendus,  juste des informations qui gouttent, qui ne disent rien, on parle matériel, effectifs,  positions. On parle des villes prises comme des mots savants. Des militaires prennent la parole, je reçois des mots  préparés, sélectionnés, formatés, coupés, collés.

On s’habitue peu à peu  à la rubrique « Mali » qui s’installe. La substance manque, les images aussi. Guerre muette. Y penser, se douter, essayer.  Envisager  la violence des armes, le bruit des bombes,  la peur,  la sueur et le sang .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :