Flux RSS

Folklore destructeur

Depardieu encore. J’avais décidé de l’oublier, pour de bon. Mais son visage épais, blanc revient. Curiosité malsaine : aller voir jusqu’où le grotesque et la provocation peut habiter un homme au point de le changer.

Une province russe, folklore local, cérémonie de remise de prix. L’enfant s’amuse, il a gagné, on lui remet un costume, il est content. Je tombe sur sa filmographie, j’essaie encore de me convaincre qu’il s’agit du même homme, je ne suis plus sûr de rien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :