Flux RSS

Monde éphémère

Comme un soleil qui assèche ma plume, je regarde ce monde qui tourne autour de moi et je reste muet par ce trop plein de voix. Je cherche un signe dans tout ce dérisoire. Je résiste à l’écoeurement , je cherche un regard qui me parle, qui me prend, loin du tapage.

Ce monde qui s’affiche n’est qu’illusion, juste une succession d’affiches qui chaque jour sont remplacées par d’autres. On raconte encore l’insupportable en Syrie, je prends ça comme une gifle. Dehors la campagne bat son dérisoire d’histoires éphémères qui décidément me font  fermer les yeux .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :