Flux RSS

La ville aveuglée

Il vient d’arriver à Damas, le temps de passer à l’hôtel pour se détendre un peu avant le rendez vous officiel. Il est le Ministre des Affaires étrangères de son Pays. Il regarde par la fenêtre, au loin une colonne de fumée noire se détache sur le ciel bleu. Il fixe ce ciel, il se souvient il y a quelques heures avoir ordonné à son ambassadeur de lever la main, signifier le veto de son pays contre un projet de résolution pour condamner la violence en Syrie.

Son regard se perd dans ce ciel , on frappe à la porte,  la délégation au grand complet,  il faut y aller, la voiture est prête, le chauffeur attend. La porte se referme sur cette chambre vide. Derrière les fenêtres, une ville tente de masquer la guerre , une ville qui ne se souvient pas des blessés ensanglantés, des cadavres. Oublier très vite les ambassades qui se vident, ignorer les bombardements sur Homs et faire mine de ne pas voir la rébellion qui se propage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :