Flux RSS

Retourner dans l’île

La dame aux pieds nus est revenue sur son île, elle a juste laissé un petit mot d’excuses, puis elle est partie doucement dans la nuit. Cesaria Evora savait nous chanter la mer, l’amour, la pauvreté, la vie,  sa vie .

Je revois ces pieds nus, ce léger déhanchement et cette présence nostalgique qui m’a transporté  tant de fois là-bas dans son île. Inutile de chercher sa voix, elle est là, installée en moi comme la présence et le souvenir d’un parent proche qui vient de partir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :