Flux RSS

Sud

Impatience. Les collegiens font le décompte des jours qu’il reste, les juilletistes aussi. Bientôt, les hordes d’autos vont se faire aspirer par les rivages et la foule va changer de territoire. Pour se rassurer, ceux qui ne partent pas iront aux soldes avec l’obsession de ne pas revenir les mains vides.

Puis, la sacoche du facteur se remplira des premières cartes postales, à peines lues, à peines regardées, on oublira très vite ces photos, ces rivages de méditerranée : clichés.

Là-bas, d’innocents corps enduits de crème solaire se tremperont dans la mer qui a englouti deux cent naufragés libyens, il a quelques semaines, un peu plus au sud. Cet été, on le sait, d’autres coupables embarcations prendront la mer pour échapper à l’enfer. Puis, de nouveaux baigneurs innocents, blanc, arriveront enfin, ils feront semblant de se réjouir. Les autres reviendront bronzés, reposés, forcément.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :