Flux RSS

Audience

Son visage revient : DSK a le teint gris, un costume bleu qui ne lui va plus tout à fait. Il est venu, encadré par deux hommes, sa femme lui tient le bras, le regard fixe, concentré. La démarche est presque assurée, une fausse aisance peut être pour ne pas entendre les voix, les protestations des jeunes femmes, pour ne pas voir ces bras qui se lèvent derrière la petite haie de caméras.

Puis, il sort du Tribunal, la démarche est la même, les regards se tournent, images dérisoires, attendues, il lâche un sourire un peu crispé auquel on ne croit plus vraiment. Nous, on aurait bien aimé croiser le regard d’un homme pour avoir un avis définitif, mais le doute s’installe, encore. DSK disparait derrière la vitre fumée d’un imposant véhicule.

Une nouvelle fois, on soupire intérieurement et on tente de se rassurer par la distance, par l’éloignement des événements .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :