Flux RSS

Le temps qu’il fait

Ce matin Libération met un visage sur une voix, celle qui annonce le temps qu’il fait. Joël Collado, météorologue de Radio France a un physique imposant. On imagine l’homme, puis on hésite entre la carrure d’un rugbyman du Sud- Ouest et le profil d’un acteur américain. C’est curieux de découvrir le visage d’une voix, forcément on est surpris pour avoir imaginé quelqu’un d’autre ou personne en particulier.

Monsieur Collado, il a de la chance, du recul, chaque jour sur son écran, il regarde la terre, prend de la hauteur pour nous parler des nuages, interpréter les vents et nous raconter l’atmosphère, celle qui flotte au dessus de nos têtes. 

Plus bas sur terre, les hommes s’agitent ou occupent des espaces publics. L’anticyclone et les hautes pressions seraient-ils complices  des printemps démocratiques ? En Espagne, aussi la jeunesse a les yeux tournés vers le ciel, son dernier mot d’ordre est sans appel « si vous nous empêchez de rêver, nous vous empêcherons de dormir ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :